Manuel Valls

Manuel Valls a siégé au sein du gouvernement français de 2012 à 2016 en tant que ministre de l’Intérieur puis Premier ministre. Il a acquis une réputation de leader dynamique et réformateur.

Il est aussi considéré comme un héros par bon nombre de juifs français pour sa position courageuse contre l’antisémitisme et en défense d’Israël.

Après l’attentat terroriste de l’Hyper Casher en 2015, il a déclaré devant l’Assemblée Nationale que « sans les Juifs de France, la France ne serait pas la France ».

En 2016, il a qualifié l’antisionisme de « synonyme de l’antisémitisme et de la haine d’Israël ».

De 2012 à 2014, Manuel Valls a mené un combat juridique sans merci contre l’antisémite Dieudonné.

En 2002, alors qu’il était maire d’Evry et que des attaques antisémites se produisaient dans toute la France, Manuel Valls a participé à la marche hebdomadaire de la synagogue, indiquant aux auteurs de ces attaques que les juifs jouissaient du soutien d’un protecteur de poids≥