GENÈVE, 20 Juin, 2016 – Demain, deux jours après la publication de l’article du New York Times “Vénézuéliens saccageant les magasins comme la faim saisit la nation,” l’ancien représentant du Venezuela à l’ONU prendra la parole au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Il défiera le régime de Maduro au nom des familles affamées au Venezuela, qui souffrent d’une “crise politique, économique et sociale sans précédent.“

L’ambassadeur Victor Rodriguez Cedeno prendra la parole au nom de UN Watch, une organisation non-gouvernementale qui défend les droits de l’homme, basée à Genève, qui a été la voix principale des prisonniers politiques vénézuéliens aux Nations Unies.

L’ambassadeur Cedeno est un diplomate de carrière et spécialiste du droit international. Il a représenté le Venezuela à la Commission des Nations Unies sur les droits de l’homme et dans d’autres postes diplomatiques et juridiques internationaux de haut niveau.

Le régime Maduro du Venezuela a récemment été réélu au Conseil, malgré une forte opposition de UN Watch et d’autres organisations défendant les droits de l’homme.

Author

unwatch

Related Posts