GENÈVE, le 22 octobre 2015 – Le Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon a discrètement annoncé sur le site de l’ONU que des employés de l’UNRWA ont «dans certains cas» été soumis à une sanction disciplinaire consistant notamment en la suspension ou la perte de leur salaire, suite à une enquête destinée à examiner des preuves d’incitation à la violence antisémite pratiquée par au moins 22 employés de l’UNRWA, selon un rapport publié par UN Watch la semaine dernière ainsi qu’un autre datant de septembre dernier. L’UNRWA a ajouté qu’elle «condamnait et ne tolèrerait pas l’antisémitisme et le racisme sous quelque forme que ce soit.»

Curieusement, le constat suivant n’a été rendu public que sous la forme d’une parenthèse supplémentaire bien dissimulée dans un rapport de l’ONU, et n’a pas été posté seul en tant que constat à part entière de l’ONU, et ne figure pas même à quelque endroit sur le site de l’UNRWA.

UN Watch accueille cette déclaration, mais a néanmoins constaté que «les constats de l’ONU en cache plus que ce qu’ils ne révèlent», dixit Hillel Neuer, le Directeur général de l’organisation non gouvernementale de surveillance basée à Genève.

«D’abord, nous devons savoir qui parmi les enseignants de l’UNRWA qui ont été identifiés dans nos rapports a été suspendu, quelles ont été les conclusions, et si les investigations de l’ONU ont révélé quelque autre incitation à la violence antisémite.»

«Ensuite,» poursuit Hillel Neuer, «à la lumière de ce qui précède, UN Watch réclame de plates excuses de la part de Chris Gunness, le porte-parole de l’UNRWA, pour sa tirade digne du maccarthisme sur ce qu’il a daigné appeler ‘les allégations sans fondement sur l’antisémitisme [de l’UNRWA]’ avancées par UN Watch.»

Chris Gunness s’est donc lancé dans une attaque frénétique de UN Watch, en appelant aux journalistes et leur demandant expressément d’ignorer ce qu’il s’est évertué à qualifier de «non événement».

  • «Appel aux journalistes: veuillez ne pas faire tout un événement des allégations sans fondement de UN Watch sur l’antisémitisme [de l’UNRWA]. Il n’en est rien.»
  • «UN Watch s’est ridiculisé; sa crédibilité est tombée à l’eau. Est-ce que quelqu’un les croira jamais à nouveau?»
  • «Je souhaiterais en savoir plus sur les affiliations politiques et financières de UN Watch depuis sa fondation. Quelqu’un peut me renseigner?»

Screen Shot 2015-09-03 at 3.33.04 AMGunness on UNW finacial affilspedding reply crop gunness

UN Watch fool Gunnessannual reportswsj quote

Author

unwatch

Related Posts