Chaque année, le temps d’une journée, les champions des droits de l’homme les plus courageux du monde peuvent mettre au défi leurs oppresseurs. Demain, mardi 21 février, UN Watch accueille ces champions des droits de l’homme à l’occasion du Sommet de Genève 2017.

Des prisonniers politiques tout juste libérés de prison s’adresseront à l’O.N.U. afin d’attirer son attention sur la Russie, la Turquie, le Tibet, l’Ararabie saoudite, la Corée du Nord, le Vietnam, l’Iran et d’autres.

Des dissidents, des diplomates, et des représentants d’ONG de partout dans le monde se rassemblent à Genève pour un sommet de deux jours ayant pour objectif de donner la parole aux victimes des pires violateurs des droits de l’homme dans le monde.

Le 9ème Sommet de Genève pour les Droits de l’Homme et la Démocratie, organisé par une coalition d’ONG défenseurs des droits de l’homme, a commencé aujourd’hui au siège du Conseil des Droits de l’Homme, à l’aube de sa session d’ouverture 2017 ayant lieu la semaine prochaine.

Les organisateurs du sommet ont déclaré vouloir se concentrer sur les questions que la session de l’ONU –suite aux pressions de ses membres les plus puissants-, a exclues de son agenda.

D’anciens prisonniers politiques de Cuba, du Vietnam, et de Mauritanie, y compris deux libérés le mois dernier, rejoindront les membres de famille de prisonniers d’Iran, de Russie, et du Venezuela.

Interviendront également un transfuge nord-coréen connu ainsi qu’une femme yézidi qui a écrit un livre sur son expérience en tant qu’esclave sexuelle de l’EI.

Mohamed Nasheed, activiste vétéran des droits de l’homme élu président des Maldives puis arrêté et détenu comme prisonnier politique, sera l’un des intervenants principaux. Ci-dessous les présentateurs.

La très attendue conférence qui a lieu chaque année a été voulue quelques jours avant que ne se réunissent les ministres des Affaires étrangères à l’occasion de l’ouverture de la session 2017 du Conseil des Droits de l’Homme.

« Il s’agit d’un moment décisif pour les dissidents du monde entier » a déclaré Hillel Neuer, directeur exécutif de l’organisation des droits de l’homme UN Watch, laquelle, pour la 9ème année consécutive, organisera l’événement de concert avec une coalition inter-régionale de 25 autres groupes de défense des droits de l’homme.

La réunion internationale est reconnue comme étant une opportunité unique pour entendre s’exprimer, de même que rencontrer, des défenseurs des droits de l’homme, dont la plupart ont directement fait l’expérience de la prison et de la torture.

« Les récits poignants des intervenants auront pour but d’éveiller la conscience de l’O.N.U et de l’amener à aborder les situations critiques des droits de l’homme à travers le monde » a ajouté Neuer.

Les thèmes du programme de cette année comprennent notamment la discrimination contre les femmes, l’emprisonnement des journalistes, les camps d’incarcération, la liberté de navigation sur Internet, l’intolérance religieuse, et la persécution des défenseurs des droits de l’homme.

Pour regarder en direct demain : www.genevasummit.org/program

Author

Laure Belmont

Related Posts