Tesfamichael Gerahtu, l’ambassadeur erythréen qui a mené la délégation de son pays pendant la revue

Genève, le 28 janvier 2019 – Malgré les monstrueuses violations du régime érythréen, le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies a vu les représentants des Etats, l’un après l’autre, féliciter le gouvernement érythréen dans le cadre de sa revue quinquennale, pour son bilan sur les Droits de l’Homme.

Le but de cette revue est d’examiner le comportement des états et ainsi renforcer les droits fondamentaux et les libertés de ses citoyens. UN Watch a compté 71 pays sur 89 qui ont profité de cette occasion pour couvrir d’éloges le régime érythréen. Seule une infime minorité d’états ont critiqué et remis en question ce régime en se basant sur une revue très bien documentée de ses violations des Droits de l’Homme (cliquer ici pour les détails en anglais).

En 2016, une enquête de l’ONU tendait à démontrer que de nombreux cas de violations des Droits de l’Homme étaient des crimes contre l’Humanité ; parmi eux : arrestation arbitraire, disparitions forcées, exécutions arbitraires, pratique à grande échelle de la torture.

Ci-dessous une sélection des éloges les plus flagrantes :

Syrie : « Nous apprécions les efforts de l’Erythrée dans l’élaboration de stratégie et politique nationales dans le domaine du respect des Droits de l’Homme. »

Russie : « L’Erythrée a fait des progrès impressionnants dans le domaine des Droits de l’Homme. »

China : « Nous reconnaissons les progrès de l’Erythrée pour la promotion et la protection de Droits de l’Homme. »

Corée du Nord : « L’effort du gouvernement érythréen, dans une période sous revue particulièrement difficile et complexe, est remarquable ».

Libye : « Nous louons les efforts du gouvernement érythréen pour mettre en place les recommandations des cycles de revue précédents. Il est évident que ces efforts ont porté leurs fruits. »

Pakistan : « Nous reconnaissons les efforts entrepris par le gouvernement érythréen dans les domaines de l’éducation, la santé, la participation politique, le système judiciaire et la nourriture. »

Author

unwatch

Related Posts