Hillel Neuer, l’activiste des droits de l’homme

Lundi 23 juin 2014

La Tribune de Geneve

Par Alain Jourdan

En quelques années, l’avocat canadien qui dirige UN Watch a élargi l’audience de cette ONG basée à Genève et consolidé sa réputation

 

A la tête d’UN Watch depuis dix ans, le Canadien Hillel Neuer est un activiste des droits de l’homme craint et redouté. Son ONG excelle dans l’art d’appuyer là où ça fait mal. Quand la realpolitik commande, par exemple, aux Etats de ne pas s’éterniser sur les violations des droits de l’homme en Chine, UN Watch passe à l’offensive.

Hillel Neuer aurait pu continuer sa brillante carrière d’avocat entamée à New York dans un grand cabinet pour se faire un nom et une fortune. Mais déjà à l’époque, il préfère prendre la défense de la veuve et de l’orphelin. Il assure gratuitement la défense des plus pauvres et parvient même à mettre en difficulté le médecin-chef de la prison de New York qui a fait mettre un prisonnier à l’isolement sous de fausses raisons médicales.

Le jeune avocat a un modèle. Au Canada, il a été l’élève et le protégé d’un militant des droits de l’homme connu est respecté, le professeur Irwin Cotler, ex-ministre de la Justice et surtout ancien avocat de Nelson Mandela. De nombreux dissidents à travers le monde ont fait appel à ses services. «Un jour, j’ai participé avec quinze autres personnes à un séminaire qu’il organisait. La question était: que feriez-vous si vous étiez directeur d’une ONG?» se souvient Hillel Neuer. Le jeune étudiant ignorait que son professeur venait de lui inoculer le virus des droits de l’homme.

«Plaider devant le Conseil des droits de l’homme, ce n’est pas plaider devant un tribunal. On a beau développer ses arguments en présentant des preuves et des témoignages, on n’est pas sûr d’emporter le jugement à la fin. Au début, j’ai été un peu dérouté», confie le directeur d’UN Watch. S’il déplore les limites du système mis en place pour inciter les pays à respecter la charte universelle des droits de l’homme, Hillel Neuer refuse de considérer le combat comme perdu. «Il nous reste la parole et c’est très important», explique-t-il.

Une tribune libre

Depuis qu’il est à la tête d’UN Watch, l’avocat a lancé à Genève un Sommet des droits de l’homme qui offre chaque année une tribune libre aux dissidents du monde entier. La Chine, l’Iran, Cuba, le Vénézuéla, la Corée du Nord sont quelques-unes des cibles privilégiées de l’ONG. «Un jour, un diplomate européen m’a éclaté de rire au nez parce que je lui avais demandé pourquoi personne n’essayait de proposer une résolution sur la Chine. Moi, je n’arrive pas à me résigner», explique Hillel Neuer. «Ce pays représente 1/5 e de l’humanité et ses habitants sont privés du droit de se rassembler. La presse n’est pas libre. On prélève des organes sur les adeptes de Falun gong qui sont arrêtés et torturés de manière arbitraire», fait-il remarquer.

UN Watch et son directeur ont aussi leurs détracteurs. A plusieurs reprises l’ONG s’est vu reprocher sa proximité avec Israël et le Congrès juif mondial, notamment lorsqu’elle s’est attaquée à Jean Ziegler. Les positions radicales du sociologue genevois à l’égard d’Israël et son admiration pour Chavez et Castro sont le ciment d’une solide inimitié qui perdure.

Proximité assumée

Interrogé sur la question d’Israël, Hillel Neuer n’esquive pas le débat. «Israël peut être critiqué comme n’importe quel autre pays. Ce qui pose problème c’est l’acharnement dont le pays est la cible au sein de l’ONU. Kofi Annan et Ban Ki-moon, eux-mêmes, l’ont dénoncé. Mais pour ce qui est de défendre Israël, c’est le travail de ses ambassadeurs, pas le nôtre», répond le directeur d’UN Watch.

Aujourd’hui, les communiqués de presse et les campagnes orchestrées depuis Genève par Hillel Neuer traversent les frontières grâce à Internet et aux réseaux sociaux. Au fil des ans, les critiques d’UN Watch sur le système onusien sont devenues moins radicales. Son action s’est recentrée sur le soutien aux dissidents et la médiatisation des abus et des crimes commis par les dictatures et les régimes populistes.

Author

zadmin

Related Posts