Y participeront aussi: les dirigeants des mouvements de protestation et les principaux dissidents de l’Iran, Ukraine, Inde, Venezuela, Corée du Nord et d’autres

Retenez la date du 24 Février 2015

Genève, 3 Décembre, 2014 – l’enlèvement de près de 300 filles, par Boko Haram au Nigeria, sera mis en exergue au siège du Conseil des droits de l’Homme, lorsqu’une des étudiantes rescapées s’exprimera pour la première fois. Elle rejoindra à Genève, au 7ème Sommet annuel pour les droits de l’Homme et la démocratie, le 24 Février 2015, des dissidents de premier plan d’Iran, de Corée du Nord, de Turquie, du Venezuela et de l’Ukraine.Voir la liste de quelques participants ci-dessous.

L’importante conférence annuelle se déroulera à Genève jours devant des ministres des Affaires étrangères qui se réunissent pour ouvrir la session 2015 du Conseil des droits de l’Homme, qui devrait être présidé par Allemagne.

«C’est un évènement majeur pour les dissidents du monde entier”, a déclaré Hillel Neuer, directeur exécutif de UN Watch. Une ONG basée à Genève, qui organisera, pour la septième année consécutive, cet événement annuel, avec une coalition inter-régionale de 20 autres ONG des droits de l’Homme.

Le sommet mondial est acclamé comme une occasion unique d’entendre et de rencontrer les défenseurs des droits de l’Homme de premier plan, dont beaucoup ont subi personnellement l’emprisonnement et la torture.

“Des témoignages accablants et percutants des conférenciers formeront un contraste saisissant avec le marchandage diplomatique qui a lieu dans le conseil des droits de l’Homme sur les projets des résolutions et des rapports sur la situation des droits de l’Homme dans le monde”, a déclaré Hillel Neuer.

Les sujets au programme du sommet comprennent la discrimination contre les femmes, l’emprisonnement de journalistes, les camps de prisonniers, la liberté d’Internet, l’intolérance religieuse et la persécution des défenseurs des droits de l’Homme.

Des vidéos des témoignages des sommets précédents sont disponibles sur www.genevasummit.org.

L’Admission au Sommet du 24 Février de cette année 2015, est gratuite et ouverte au public, mais l’inscription est obligatoire. Pour l’accréditation, le programme et les horaires, visitez www.genevasummit.org.

“J’ai survécu aux atrocités Nord-Coréenes”

Yeonmi Parc s’est échappée de Corée du Nord étant jeune enfant. Elle a été témoin direct des atrocités du régime contre son propre peuple.

L’Ukraine après Euromaïdan

Mustafa Nayyem, dont les appels sur Facebook du 21 Novembre 2013 ont suscité les protestations Euromaïdan, est un journaliste ukrainien récemment élu au Parlement. Il est lauréat du Prix Ion Ratiu 2014, du Centre Wilson.

Défendre la démocratie au Venezuela

Maria Corina Machado a remporté son siège à l’Assemblée Nationale du Venezuela, avec le pourcentage le plus élevé de tous les candidats. Elle a plus de 2 millions d’abonnés sur Twitter. En mars de cette année, le régime Maduro l’a expulsée du parlement, sous des fausses accusations d’incitation à la violence, de trahison, d’assassinat et d’association de malfaiteurs.

 Comment des milliers d’iraniennes ont défié sur Facebook la loi du Hijab

Masij Alinejad , journaliste iranienne primée, a créé la “largement mentionnée page Facebook My Stealthy Freedom ” page Facebook (« ma liberté furtive ») , qui encourage les femmes iraniennes à partager des images d’elles -mêmes sans l’obligatoire hijab. Elle a recueilli plus de 700 000 Likes. Dans un éditorial dans le Time Magazine, Mme Alinejad a décrit la grande                                                                                                 campagne de diffamation déclenchée                                                                                         contre elle par l’Iran.

L’État de la liberté des Médias en Turquie

Yavuz Baydar , éminent journaliste turc, est Lauréat Spécial du Prix européen de la presse 2014, pour son combat contre la censure et la défense des valeurs professionnelles en Turquie.

Organisé par UN Watch avec une coalition inter-régionale de 20 autres ONG des droits de l’Homme.

 

A la veille de la session 2015 du Conseil des droits de l’Homme,
des courageux champions des droits de l’Homme du monde entier s’uniront, pour mettre à l’ordre du jour international les situations d’urgence.

24 Février 2015
Centre International de Conférences, Genève
17 rue de Varembé, 1202 Genève

Inscrivez-vous maintenant: 
sur 
www.genevasummit.org

 Interprétation simultanée en français 

Traduit par Observatoire du Moyen-Orient

Author

zadmin

Related Posts