screen-shot-2016-10-27-at-2-59-33-pm

Cuba est candidat à l’élection du Conseil des Droits de l’Homme le 28 octobre 2016.

La campagne électorale officielle de Cuba à l’ONU comporte les déclarations absurdes suivantes:

  • « Cuba attache la « plus haute importance » à la coopération internationale et à la « promotion et la protection » de tous les droits de l’homme au sein des Nations Unies
  • « Cuba réaffirme sa disposition à « continuer de travailler inlassablement » pour atteindre le but commun de la « jouissance de tous les droits de l’homme » pour « tous les individus et les peuples » à travers le monde
  • « Les cubains ont fait « un progrès important » en termes de « jouissance de tous les droits de l’homme »
  • « Le peuple cubain est « maître de son destin politique » et des ressources du pays, exerce son « pouvoir et [son] contrôle absolus sur la vie du pays », et « participe activement » au « système efficace de la démocratie » qu’il a conçu et approuvé par plébiscite universel.

Les promesses de campagne comportent notamment la ligne suivante:

  • « En octobre 2007, Cuba a reçu le Rapporteur Spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation. »

Il s’agissait d’une visite de courtoisie du représentant du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU Jean Ziegler, fondateur du « Prix Kadhafi des Droits de l’Homme », également apologiste notoire du régime Castro.

Texte intégral: les promesses de campagne absurdes de Cuba

L’activiste cubaine Maria Werlau parle de la candidature de Cuba lors d’une conférence de presse de l’ONU:

Author

unwatch

Related Posts