Dans les médias:

________

Hillel Neuer est le directeur général de UN Watch. Il intervient régulièrement au Conseil des Droits de l’Homme (CDE), témoignant en faveur des victimes du Darfour, pour le Droit des femmes, des prisonniers politiques en Chine, Russie et au Zimbabwe, ainsi que pour la cause de la paix au Moyen-Orient.

M. Neuer a été cité en tant qu’expert sur l’ONU et les Doits de l’Homme par Le Figaro, le New York Times, Die Welt et Reuters. Il est apparu à la télévision sur CNN, Al Jazeera, Sky News, Fox News et CTV. Il est également intervenu à la radio sur BBC Radio, Radio France, Voice of America, Deutsche Welle et CBC.
Howard Berman, représentant du Congrès américain président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des
représentants, parlait de M. Neuer comme étant ”l’un des critiques les plus forts et informés du Conseil des Droits de l’Homme (CDE)”.

M. Neuer a enseigné les Droits de l’Homme internationaux à l’École de diplomatie et de relations internationales de Genève (GSD) et il a été élu vice-président du Comité Spécial des ONG pour les Droits de l’Homme à Genève en 2008, assumant ce rôle jusqu’en 2011.

Neuer a représenté 25 groupes de défense des Droits de l’Homme en tant que Secrétaire-général du Geneva Summit pour les Droits de l’Homme, la Tolérance et la Démocratie lors des conférences de 2009 – 2016.

Dans un profil lui ayant été consacré par le Magazine de l’Université de Concordia, Hillel Neuer est décrit comme une personne “aidant l’histoire à prendre forme”.

Avant de rejoindre UN Watch, Neuer pratiquait le droit civil et droit commercial au cabinet de droit international de Paul, Weiss, Rifkind, Wharton & Garrison LLP. Fervent défenseur des Droits de l’Homme, Neuer a défié le système de la Prison de l’État de New York dans l’affaire Reynolds v. Goord, un cas de jurisprudence du premier amendement pour le droit des prisonniers et la liberté de religion, publié dans le AIDS Litigation Digest. Neuer a été cité pour la qualité de sa défense à titre gratuit par la Cour fédérale de New York, comme relaté dans le New York Law Journal.

Dans l’affaire Hines v. Widnall, M. Neuer a défié les forces de l’air américaines en prenant la défense des Afro-Américains, dénonçant une pratique de discrimination raciale dans le recrutement et les promotions.

En tant qu’avocat international, Neuer a aidé à représenter dans leurs plaintes pour torture contre la Libye, Nenova et al. v. Libya, devant le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU les cinq infirmières bulgares, qui ont été emprisonnées pour de fausses accusations.

Originaire de Montréal, M. Neuer possède un Bachelor en Sciences politiques et Société et Culture occidentales de l’Université de Concordia, un Diplôme en Droit civil et Bachelor en Droit de l’Université de McGill, ainsi qu’un Bachelor en Droit comparatif et constitutionnel de l’Université hébraïque de Jérusalem. Neuer est un membre de New York Bar et auteur de nombreuses publications de Droit.

Le discours interdit ou “banned speech” (vidéo ci-dessous) de l’ONU qu’Hillel Neuer avait donné en 2007 est devenu le plus vu et cité des discours de l’histoire des Nations Unies. Les journaux l’on décrit comme étant “une réprimande impressionnante du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU“, “un discours brillamment pointu“ et “un moment diplomatique mémorable”.

 

shadow