L’Iran remporte un siège important au Conseil d’administration d’ONU-Femmes. Contrairement à ce qui s’était passé auparavant, les États-Unis et l’UE n’ont pas soutenu d’autre candidat, peut-être compte tenu des négociations sur le nucléaire

Ban Ki-moon et Federica Mogherini de l’UE doivent condamner l’élection de l’Iran à l’ONU-Femmes   Le régime de la police des mœurs (ci-dessus) va siéger maintenant au Conseil d’ONU-Femmes Lettre de UN Watch à l’UE Lettre de UN Watch à Ban Ki-moon   NATIONS …