Appel à une session spéciale du Conseil des droits de l’homme


13 août 2014

SDA – Service de base français

 Plusieurs ONG et parlementaires de différents pays ont lancé mercredi un appel à la convocation d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme sur l’Irak. L’ONU doit réagir aux “atrocités” commises par l’Etat islamique (EI) dans le nord de l’Irak, selon eux.
 “Il est inconcevable que le principal organe des droits de l’homme ferme les yeux sur le massacre d’un nombre aussi grand de civils en Irak”, a affirmé à Genève le directeur d’UN Watch Hillel Neuer.
Les auteurs de l’appel demandent à la Haut Commissaire Navi Pillay de soutenir la demande de session extraordinaire. Il faut un tiers des 47 pays membres du Conseil pour la convoquer. La dernière session spéciale s’est tenue le 23 juillet dernier sur la situation à Gaza.


Un possible génocide

 Dans leur appel, les ONG et parlementaires dénoncent les informations sur des exécutions de masse commises par l’Etat islamique contre de nombreux groupes minoritaires, “un possible génocide”. “Des Yazidis assiégés dans les montagnes commencent à mourir de soif”, affirment-ils.

Lors de sa session spéciale, le Conseil des droits de l’homme devrait créer une commission d’enquête indépendante sur les actes visant différents groupes ethniques et religieux perpétrés par l’Etat islamique en Irak et rétablir un mandat de rapporteur spécial de l’ONU pour l’Irak, indique la lettre adressée à Navi Pillay.

Author

zadmin

Related Posts