Y ont été épinglés : Boko Haram, l’Etat Islamique, la Chine, Cuba, la France, l’Iran, la Corée du Nord, le Pakistan, la Russie, le Tibet, la Turquie et le Venezuela

Le Prix du Courage est décerné à RAIF BADAWI. Le Prix des Droits Des Femmes est decerné à la journaliste iranienne MASIH ALINEJAD

La conference avait été couverte par  Le Monde , The Guardian , CNN, Deutsche Welle, Toronto Star , France 4, et par la télévision suisse

GENÈVE, 24 février 2015 – UN WATCH, ONG pour les droits de l’Homme basée à Genève a mené aujourd’hui une coalition de 20 autres ONG, donnant, fait rare, la parole à l’ONU à la jeune fille nigériane qui a sauté d’un camion pour échapper à Boko Haram, a des leaders étudiants de la protestation des parapluies à Hong Kong et à des victimes et dissidents venant de pays comme la Chine, Cuba, l’Iran, le Tibet, le Pakistan, la Turquie , la Corée du Nord et le Venezuela.

Le Sommet 2015 de Genève pour les droits de l’Homme s’est ouvert le 23 février dans une salle comble à l’ONU  située juste en dessous de la salle du Conseil des droits de l’Homme. Il s’est conclu le 24 février dans un centre de conférence adjacent, devant un auditoire de 500 militants des droits de l’Homme, des diplomates, des journalistes et des étudiants.

Le sommet visait à mettre sur l’agenda mondial les situations critiques des droits de l’Homme juste avant l’ouverture de la session annuelle du Conseil des Droits de l’Homme qui a eu lieu le lundi 2 mars par les ministres des Affaires étrangères.

La couverture médiatique mondiale s’est focalisée sur 3 interventions : la jeune fille nigériane qui a échappé à l’enlèvement par Boko Haram (“Ramenez nous nos filles”); l’évocation des journalistes assassinés de Charlie Hebdo par deux de leurs collègues de Paris, Philippe Val et Caroline Fourest ; et sur l’octroi de bourses à deux blogueurs emprisonnés: le saoudien Raif Badawi et l’iranienne Masih Alinejad, créatrice d’une page Facebook populaire qui permet aux femmes iraniennes de poster des photos d’elle mêmes sans hijab.

Les orateurs notables comprenaient également:

  • Alex Chow & Lester Shum, leaders étudiants du mouvement protestaiatre de Hong Kong
  • Pierre Torres, journaliste français pris en otage par l’Etat Islamique pendant 10 mois
  • Yeon-Mi Parc, 21 ans, transfuge nord-coréen
  • Il Lim, transfuge nord-coréen et anciens ouvrier esclave
  • Ashiq Masih, époux de Asia Bibi, mère chrétienne de cinq enfants, condamnée à mort au Pakistan pour blasphème
  • Dicki Chhoyang, ministre des Affaires étrangères de l’Administration centrale tibétaine
  • Maria Corina Machado, chef de l’opposition vénézuélienne persécutés par le régime Maduro (par vidéo)
  • Yang Jianli, ancien prisonnier politique chinois, survivant du massacre de Tiananmen

Le Canada, la République Tchèque et les Etats-Unis ont co-parrainé la session d’ouverture du sommet à l’ONU. Quelques 15 gouvernements ont également pris contact en privé avec les dissidents et les victimes lors d’une réunion organisée par la mission canadienne à Genève.

Author

zadmin

Related Posts